Vignoble

Padern

Un château, une montagne, deux rivières, un magnifique terroir oublié au cœur des Corbières, un lieu magique où le temps semble s'être arrêté.

Un terroir, une vieille cave, des parfums... la vallée du Verdouble, un lieu isolé hors du temps entouré d'une nature sauvage que j'avais déjà longuement exploré pour mes études géologiques.
Les rencontres avec Judith Labouygues, qui avait succédé quelques temps à son père Jean-Michel, nous ont amenés vers une cave et des vignes à l'abandon depuis plusieurs années, c'était le moment ou jamais de tenter de les remettre sur pied.
Nous cherchons d'autres parcelles jusqu'à acquérir la surface nécessaire, soit une petite dizaine d'hectares parmi les dernières vignes du coin, dont une partie toujours en cours de défrichage : les vignes sont vieilles, voir très vieilles, elles deviennent rares dans ce secteur où la chasse aux sangliers et les campagnes d'arrachage subventionnées ont fini par mettre à genou la viticulture.
L'aventure commence vraiment en 2013 avec nos premières vendanges à Padern.
 
De belles amitiés, la renaissance du Mazière et la lumière des Corbières en prime !

Terroirs

Nos cuvées sont le fruit d'assemblages complexes, mais il ressort de chacune l'essence de son terroir d'origine, l'esprit d'un lieu.
Les parcelles de coteaux sont plantées pour moitié de vieilles vignes de 60 à plus de 100 ans, et pour moitié de jeunes vignes de 10 à 40 ans, soit une petite dizaine d'îlots dans la garrigue sans voisinage.
 
Le Clot d'Estan : terroir historique avec des vignes centenaires complantées d'une douzaine de cépages, dominante terrienne, minérale, saline, c'est la base du macabeu et du carignan.
La Bajungle : terroir à dominante solaire, organique, fruits de grande maturité, c'est la base du grenache noir.
Les Gleizes : terroir à dominante aérienne, florale, tout en délicatesse, c'est la base de la syrah.
 

Un seau de raisins des vieilles vignes complantées...

Ceps centenaires

Certains ceps de la montagne de Tauch sont plus que centenaires, ce sont des sélections massales avec une douzaine de variétés complantées.

Chaque plant a tout de même eu la force de traverser un siècle pour arriver jusque là, c'est maintenant à nous de préserver ce petit trésor ampélographique.

Pour tailler ces vieux ceps en gobelet, on poursuit ce qui a été fait par les anciens, en essayant de rajeunir la souche quand c'est possible : refaire du bois jeune pour éviter l'épuisement, garder l'équilibre de la vigne, bien campée sur ses racines profondes.

 

Viticulture

L'entretien des sols et les soins aux vignes répondent aux principes de l'agriculture biologique, notre demande de certification chez Ecocert est en cours depuis 2017.
Le pâturage hivernal par des brebis permet de résorber une partie de l'herbe tout en apportant une fertilisation naturelle...
Beaucoup de travail manuel dans les vieilles vignes difficilement mécanisables à l'exception du motoculteur ou du petit tracteur à chenilles.
La pioche reste le meilleur outil pour éliminer les plantes vivaces...
 
Pas de labour profond mais du griffage superficiel en sortie d'hiver, puis tonte de l'herbe en été.
Poudrage de soufre natif au moment de la floraison, et pulvérisation de soufre mouillable associé aux tisanes de prêle, ortie, consoude, fougère, laminaires, etc...
Les soins aux vignes se font autant que possible à l'atomiseur à dos afin de limiter les doses de bouillies.
Chaque parcelle est protégée des sangliers par une solide clôture, sans quoi il n'y aurait pas de récolte, la réparation des clôtures est donc permanente.

Vendanges

Récolte à la main, tri à la vigne, enchaînement des parcelles avec une recherche des meilleurs maturités entre mi-septembre et fin octobre avec, selon les millésimes, un travail parcellaire ou par assemblage.

Des grappes goûtées par les meilleurs experts...